dimanche 10 janvier 2021

Rocky Patel A.L.R. (Aged Limited Rare) 2nd edition Robusto

Cigare nicaraguayen

Longueur : 13,97 cm (5"1/2)
Diamètre : 1,98 cm (cepo 50)

Cape : Mexique (San Andrès)
Sous-cape : Nicaragua
Tripe : Nicaragua (Estelí et Jalapa)


Civette : Maison Demoulin (Liège-Guillemins)




Prix : € 13





Notre Robusto Extra au corps carré est l'oeuvre de Rocky Patel, confectionné à la Tabacalera Villa Cuba S.A. au Nicaragua.

Rocky Patel a attendu deux ans après la fabrication pour le proposer à la vente.

La composition de ce blend diffère de la première édition de 2018.

Je le déshabille de son imposante bague, et le porte à mes lèvres pour l'humecter avant la découpe (...euh comme chaque fois en fait) et là je suis surpris par ce chocolat au lait très marqué.

Je le tranche aux Fines Lames et l'enflamme lentement.

Oh ça me plait... J'y retrouve de la poudre de cacao (dominante) et du cèdre (moins marqué).

Plus je progresse sur le premier tiers, plus il devient crémeux.






Le second tiers sera poivré (poivre noir) et le cacao s'estompe au profit du cèdre.

Le tirage est parfait, tout comme la combustion.


Le dernier tiers sera porté par des arômes terreux, épicés (dont un peu de muscade) mais toujours bien agréables, sans une once d'amertume.







Je dois reconnaître que ce cigare est plus puissant qu'il n'y paraît...
J'ai trouvé le final... étourdissant ! 




Cote : 39 / 50 (4-24-4-4-3)



dimanche 27 décembre 2020

Dr Clyde B.B.W. "(not) a Belgian Bourbon Whisky"

 



Le Bourbon est défini comme suit :

« Le bourbon est un whiskey américain fabriqué à partir d’au moins 51 % de maïs, le reste étant généralement du seigle ou du blé. Il doit être distillé à moins de 80 % (vol. d’alcool). Il est vieilli en fûts de chêne neufs noircis à la fumée (le vieillissement est facultatif pour l’appellation « bourbon », mais un vieillissement de deux ans minimums est requis pour l’appellation « straight bourbon »). Il ne doit pas non plus subir de coloration ou d’altération de son goût entre la distillation et l’embouteillage. De l’eau peut être ajoutée pour ajuster le volume d’alcool entre 40 et 50 % à l’embouteillage ».

Avec le B.B.W., la Dr. Clyde Distillery rend hommage au Bourbon américain en proposant une eau-de-vie de maïs, distillé dans la plus pure tradition américaine. Le moût est préparé à partir de maïs (plus de 51%) et d’orge issus de l’agriculture wallonne et brassé en collaboration avec une brasserie de la province de Liège avant d’être mis en fermentation dans nos ateliers. Il est ensuite distillé conformément aux dispositions américaines à moins de 80% Vol.

Le B.B.W. est mis en fût de chêne américain neuf à moins de 60% vol. pendant une durée minimale de 6 mois. Etant obligés de travailler à partir de fûts neufs, le contrôle du vieillissement est primordial pour éviter que le bourbon ne présente un boisé trop prononcé. Dés que nous estimons que le spiritueux est prêt, il est mis en cuve et réduit au taux de 45% vol. avant d’être embouteillé.

Malgré le respect scrupuleux de la législation américaine, le B.B.W. ne peut être appelé « Bourbon » car il n’est pas produit aux Etats-Unis, ce qui lui vaut son petit nom de B.B.W, « (not) a Belgian Bourbon Whisky ».

(source : DrClyde.be)



Pour compléter l'information donnée par Pierre-Yves (Dr. Clyde), je préciserai que la loi exige que le produit soit mis en bouteille et stocké dans des entrepôts sous la surveillance du gouvernement américain pendant au moins 4 ans pour pouvoir recevoir l’appellation de Bourbon.


Remarque : bouteille achetée à la Maison Demoulin, Liège-Guillemins.







dimanche 20 décembre 2020

XIKAR Xi Dueling Dragons Chasing Flaming Pearl

 Voilà une guillotine Xikar qui ne passe pas inaperçue...



(credit photo : ministryofcigars.com)


Le corps et les "poignées" de la guillotine sont ornés de presque 2000 rubis, Les éléments dorés sont en or 18 carats. 

De chaque côté un dragon indique de la tête une perle surmontée d'un support en flammes dorées. Ils sont symbole de chance, sagesse et prospérité. 

Ce coupe-cigare est évalué à 149.500 US$.



dimanche 13 décembre 2020

Aging Room Quattro Nicaragua « Maestro »

 Cigare nicaraguayen

Longueur : 15,24 cm (6")
Diamètre : 2,06 cm (cepo 52)

Cape : Nicaragua (plant Sumatra)
Sous-cape : Nicaragua
Tripe : Nicaragua







Prix : € 13,5


La Revue Cigar Aficionado l'a élu "Cigar of the year 2019" ! 

Voyons ce qu'il donne.






Un corps "carré" (box-pressed) vous le savez j'adore. Merci Rafael Nodal et Abdel Fernandez (car c'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup)...

Et de plus un Piramides, donc deux fois merci ;-)




Ainsi nous avons la signification de la signature apposée sur les deux côtés latéraux de la bague principale. Rafael Nodal, propriétaire de la marque, le fabriquait au début en République dominicaine. Il s'agit donc du premier cigare de la marque 100% nicaraguayen, réalisé par la manufacture d'Abdel Fernandez à Esteli.







Passons à la dégustation.

La feuille de cape huileuse, finement nervurée, est parfaitement tendue.
Le remplissage est souple de la tête au pied.


Je le coupe aux Fines Lames.

A cru, des arômes épicés et boisés (cèdre).


Il est temps de l'enflammer, délicatement...

 




Comme le tirage à cru l'annonçait, le premier tiers sera effectivement boisé, épicé mais "finement" épicé... épices présentes sans ébranler notre dégustation.

Sur le second tiers le cèdre cédera (pas volontaire ce jeu de mots) sa domination à du chocolat ni au lait, ni noir mais plutôt entre les deux.

Comme dirait Cyril Lignac : "C'est gourmand !"

A mi-parcours des saveurs terreuses apparaissent...






...et régenteront notre dernier tiers, en s'affirmant sur le chocolat.


Attention, recoupez la tête de votre "Maestro" sur le final afin d'éviter une coulée de nicotine désagréable sur la pointe de la langue sur la dernière bouffée... 








Alors nous sommes en droit de nous poser la question : Mérite-t-il sa première place au classement 2019 de Cigar Aficionado ? Peut-être pas (de mon humble avis) une première place, mais certainement proche d'un podium, oui.

En conclusion, ce "Maestro" est un cigare (assez) léger, étonnant pour un produit d'Abdel Fernandez, aux arômes "simples" mais ô combien agréables...


Cote : 45 / 50 (5-27-5-5-3)


dimanche 22 novembre 2020

Izambar « Paddington » (El Perfecto)

Cigare dominicain 

Longueur : 12,4 cm
Diamètre : 2,3 cm (cepo 58)

Cape : Oscuro du Brésil
Sous-cape : Indonésie (type Sumatra)
Tripe : NicaraguaPérou et Indonésie





Prix : € 12,3


 Après la dégustation du El Gordito place à la dégustation du El Perfecto de la gamme Izambar "Paddington".                        

J'apprécie beaucoup les modules de type "perfecto".

La feuille de cape est, comme sur le El Gordito, de belle facture.

Le remplissage est ici aussi souple et régulier...et à cru toujours ce bouquet d'épices bien agréable.


Je le tranche aux Fines Lames.


















Mon compte-rendu de dégustation sera bref, non pas que cet El Perfecto ne m'a pas plus (que du contraire), mais les arômes sont véritablement similaires à ceux du El Gordito dégusté il y  a peu. 

La différence s'est surtout marquée sur la combustion...qui n'a pas été au niveau du El Gordito malheureusement... Une combustion pas toujours régulière mais rien de dramatique malgré tout. 



Cote : 43 / 50  (5-27-5-3-3)