vendredi 23 juin 2017

Fuego (briquet recharchageable électrique USB)









Grâce à sa batterie interne, ce briquet d'un nouveau genre permettrait de 15 à 20 allumages de cigares.






La largeur permettrait d'accueillir un cepo de taille 62 !


Prix : US$ 65





mercredi 21 juin 2017

Camacho "Bourbon Barrel" et "Rum Barrel"

Il y a maintenant 2 ans Oettinger Davidoff nous proposait par sa marque "Camacho" une déclinaison "American Barrel Aged". Il s'agissait de la première série des  "Master Built Series".





Ces cigares sont composés de feuilles de tabac vieillies en fûts de Kentucky Bourbon!
Composition :
  • Cape et sous-cape : Etats-Unis (Connecticut broadleaf)
  • Tripe : Etats-Unis (Connecticut broadleaf), Etats-Unis (Pennsylvania maduro) et  Honduras (la fameuse feuille "barrel-aged" Corojo qui a séjourné 5 mois dans le fût)
Modules :
  • Robusto 5"x 50 (12,7cm x 1,98 cm) US$10
  • Toro 6" x 50 (15,24 cm x 1,98 cm) US$11
  • Gordo 6" x 60 (15,24 cm x 2,38 cm) US$12





Deux ans plus tard (le 22 juin 2017 plus précisémment), la "Master Built Series" s'agrandira...par le Nicaragua pour proposer la série  "Nicaraguan Barrel-Aged".
 
 
 
 
Toujours le même principe, la feuille Corojo du Honduras est viieillie dans des fûts pendant 5 mois. Pour cette série, les fûts ont contenu du rhum du Nicaragua. 


 

 



Composition :

  • Cape : Equateur (Havana 2000)
  • Sous-cape : Mexique (San Andrès)
  • Tripe : République dominicaine, Nicaragua et Honduras


Modules :
  • Robusto 5"x 50 (12,7cm x 1,98 cm) US$10
  • Toro 6" x 50 (15,24 cm x 1,98 cm) US$11
  • Gordo 6" x 60 (15,24 cm x 2,38 cm) US$12

samedi 17 juin 2017

El Rey del Mundo "Choix du Roi" Exclusivo BeLux 2016

Cigare cubain

Longueur : 13 cm
Diamètre : 2,18 cm (cepo 55)

Cape, sous-cape et tripe : Cuba

Civette : Chez Arthur







Prix : € 17,7


Une belle feuille de cape claire (colorado claro) finement nervurée et parfaitement tendue habille avec élégance notre "Choix du Roi"...

Seules 9.000 boîtes de 10 cigares sont disponibles.



A l'allumage, je suis directement impressionné par un volume de fumée très important.
Les premières bouffées sont crémeuses.

 




Les saveurs crémeuses deviennent rapidement plus boisées (bois précieux).
Le tirage est assez résistant.







Et alors que je me réjouissais de découvrir des saveurs terreuses, le tirage se complique. "Rallumage" sur "rallumage", entre-coupés de dégazages, je parviens à passer ce bouchon...ouf !

La fumée devient piquante au nez...mais le tirage est redevenu correct.








Après des saveurs crémeuses...puis boisées...puis terreuses, je retrouve des saveurs crémeuses.

La puissance monte sur le dernier tiers.

Le cigare finit sur des arômes de latte macchiato...



Cote : 35 / 50 (5-21-5-2-2)








jeudi 15 juin 2017

Steph Curry (Warriors Golden State)


Un an après son incroyable déroute de la finale 2016, Golden State a pris sa revanche sur Cleveland ce lundi 12 juin 2017 sur une victoire de 120 à 129. Les Warriors Golden State se sont emparés pour la deuxième fois en trois ans du titre de champion NBA.
 
 
 
 
 
 
 
Golden State a donc décroché lundi le titre de champion NBA avec l'un des cinq majeurs les plus impressionnants de l'histoire, dont quatre membres devraient rejoindre à l'issue de leur carrière le prestigieux Hall of Fame, honneur suprême pour un joueur NBA.

 
 
 


(Photo: Ezra Shaw/Getty Images)
 



 
 
Stephen Curry : meneur, 29 ans, à Golden State depuis 2009.
 
Elu meilleur joueur du Championnat NBA en 2015 et 2016, Curry n'a jamais fait figure cette saison de prétendant à un troisième trophée consécutif de MVP: la course a vite tourné au duel entre Russell Westbrook (OKC) et James Harden (Houston), deux joueurs très spectaculaires qui ont affolé les statistiques.
 
Après avoir pris ses repères en saison régulière avec la recrue-star Kevin Durant, "Baby Face" (visage d'ange) a atteint son meilleur niveau durant les play-offs: il a ainsi conduit son équipe à quinze victoires de suite, nouveau record, et s'est offert son premier "triple double" en phase finale.
 
L'apport de Durant y est pour beaucoup, mais Curry a surtout été épargné par les pépins physiques (entorses à une cheville, puis à un genou) qui l'ont accablé durant les play-offs 2016.
 

"Il est en bien meilleure santé que l'an dernier, plus fort, plus rapide, plus déterminé", a résumé son entraîneur Steve Kerr.


 


 


mardi 13 juin 2017

Soirée des Cigares des Templiers du 6 juin 2017

 
Pour cette soirée des Cigares des Templiers, nous avons eu le privilège de recevoir
 
 
 
M. Hans-Kristian Hoejsgaard (Chief Executive Officer Oettinger Davidoff AG)
 
et 
 
 
 
 
M. Martin Kaufmann (Senior Vice-President Oettinger Davidoff AG Europe)


(Pour la première fois depuis la création de notre club, nous avons dépassé la barre des 70 participants à une soirée !)
 
Comme l'a dit avec humour (et dans un français parfait, je précise que le CEO de Davidoff est danois) M. Hoejsgaard : "Hier j'étais à Abou Dabi...et aujourd'hui je suis à Haneffe !". Le cigare permet de voyager dans des lieux des plus prestigieux...aux plus méconnus 😄
 
Le déroulement de la soirée reste inchangé aux précédentes éditions, à savoir : 
  • un cigare à l'apéritif accompagné de sa bière spéciale au choix,
  • un repas sous forme de buffet (un barbecue cette fois-ci),
  • un cigare après le repas
 
Premier cigare reçu : un Davidoff (vous êtes surpris?) de la Série "Winston Churchill". Le module est un Petit Corona. 

 
 
 
 

 
 
  • Longueur : 11,4 cm (4"1/2)
  • Diamètre : 1,6 cm (cepo 41)


  • Cape : Habano d'Equateur
  • Sous-cape : Mexique (San Andrès)
  • Tripe : Rép. dom (Piloto Mejorado Seco,  hybrid Olor/Piloto Seco , Piloto Seco) et Nicaragua (Esteli Seco, Condegas Seco)    

                       





Rendant hommage à ma zone géographique professionnelle (la province de Luxembourg) j'opte pour une Corne du Bois des Pendus.

Notre instigateur du club, Jean-Christophe Hollay (General Manager Northern Europe Oettinger Davidoff AG) nous présente tout d'abord les invités.



 



Les explications et descriptions du premier cigare nous sont communiquées par M. Hoejsgaard en personne !

Celui-ci nous précise que pour l'élaboration des cigares de la série "Winston Churchill", pas moins de six tabacs différents (provenant de 4 pays différents : Mexique - République dominicaine - Nicaragua - Equateur) entrent dans la composition.






Je retiendrai une phrase de monsieur Hoejsgaard :
"Le plaisir est un luxe, mais le luxe n'est pas toujours un plaisir"...
 


Le temps permettant de fumer sur la terrasse, autant en profiter...et prendre quelques photos.


(M. Hans-Kristian Hoejsgaard)
 

(Alain Coen : groupe Facebook Cigarador)
 

(dois-je encore vous présenter mon ami Francis Vandenheuvel, Key Account Manager Oettinger-Davidoff?)
 
 
 
(Christophe Plétinckx, civette JPP Cigars à La Louvière)
 
 

Le barbecue est lancé, nos papilles sont titillées...et notre appétit ouvert !




Mais avant de passer à table, finissons tranquillement notre Petit Corona et notre breuvage.


 

 
 
 



Le repas englouti, passons au second cigare de la soirée : un Davidoff "Grand Cru" module Robusto (nouveauté) présenté par Francis.


 
 
 


Et pour accompagner ce Robusto, un verre de rhum offert par notre invité de marque.




  • Longueur : 13,34 cm (5"1/4)
  • Diamètre : 2,06 cm (cepo 52)


  • Cape : Equateur (type Connecticut)
  • Sous-cape : République dominicaine
  • Tripe : République dominicaine


 





Notre club n'ayant pas encore son logo officiel, un membre nous a proposé une série de projets, à nous d'en choisir un.

Après un vote unanime, le choix a été vite fait.

Par conséquent, et en exclusivité, je vous le dévoile sur la photo ci-dessous (avec en premier plan son designer).






La date de la prochaine soirée étant fixée et enregistrée dans nos agendas, je prends congé de mes compagnons des Cigares des Templiers et remercie encore Jean-Christophe Hollay de me permettre de rencontrer une fois de plus de grands noms du cigare.


dimanche 11 juin 2017

Lyon "Laguito"

Cigare dominicain

Longueur : 17,78cm (7")
Diamètre : 1,67 cm (cepo 42)

Cape : Mexique (San Andrès)
Sous-cape : République dominicaine (olor dominicano)
Tripe : République dominicaine et Nicaragua (Condega)




 

Prix : pas encore déterminé


Quelle odeur cette feuille de cape : animal, "bestial" même...
Le pied propose un bel assortiment d'épices.
La feuille de cape (couleur "oscuro") mexicaine est légèrement grasse. 
Le remplissage est fort souple.

C'est parti.

 

Un départ tout en douceur...
Les premiers arômes terreux sont accompagnés de notes de cacao...sucré.
 



 
Le tirage est relativement aisé pour un "lancero".
La combustion est régulière.


 


 
Le cacao du départ se transforme lentement en saveurs nettement plus torréfiées.
La combustion de ce cigare est étonnement lente... après trois quart d'heure je n'en suis qu'à la moitié.
Par moment je perçois des touches de fruits à coques (de la noix essentiellement mais aussi de la noisette plus timide).
La puissance légère du départ s'affirme sur la fin du second tiers.


 

 
Le reproche que je fais régulièrement aux cigares de cette forme (lancero) est une accumulation de nicotine sur la fin. Pour ce Lyon "Laguito", je ne peux faire ce reproche car aucune attaque "nicotineuse" n'était perceptible sur le final!


 
Cote :  36  / 45 (4-22-5-5-?)  

Remarque : vous l'avez constaté, j'ai attribué une note sur 45. Le prix n'étant pas encore déterminé pour ce cigare, j'adapterai la cote (sur 50 comme pour chaque cigare dégusté et analysé sur mon blog) une fois celui-ci établi.