mercredi 10 juillet 2019

Collection particulière, toute une histoire


 
Deux cents artistes sont réunis dans cet ouvrage suite à une intervention de chacun sur une boîte à cigares.
 
Une collection particulière-toute une histoire qui donnera lieu à l'édition d'un livre de
432 pages format 30 x 24 cm, sortie juillet 2019 édité par les éditions Devil Road Art.


 

LIVRE

60 € HT au lieu de 80 € HT (-25%)
TVA 5,5% = 3,30 €
Frais de port et emballage 13 €
TVA 20 % = 2,60 €
Total = 78,90 € TTC
 
 
 
 
 
 
 
 

TIRAGE DE TÊTE | LIVRE + COFFRET + DIGIGRAPHIE

Le livre dans son coffret en bois
Une digigraphie numérotée et signée de Philippe Favier.
225 € HT au lieu de 300 € HT (-25%)TVA 5,5 % = 12,38 €
Frais de port et emballage 15 €
TVA 20% = 3,00 €
Total = 255,38 € TTC
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cette collection particulière de boîtes à cigares sera mise aux enchères en 2020 au profit d’associations. Voici quelques boîtes de cette collection :
 
 
 










 












 

dimanche 7 juillet 2019

A.J. Fernandez "Last Call"

Cigare nicaraguayen

Longueur : 11,43 cm (4"1/2)
Diamètre : 1,9 cm (cepo 48)

Cape : Equateur (Habano Rosado)
Sous-cape : Nicaragua
Tripe : Nicaragua

Civette : Chez Arthur (Marche-en-Famenne)




Prix : € 8,9 

Après avoir dégusté la version "Maduro" du Last Call l'an dernier, passons à la version plus classique...

Il est important de souligner que de l'autre côté de l'Atlantique ce cigare est vendu seulement US$ 5 ! 



La feuille de cape est plissée par endroit mais reste malgré tout de bonne facture.

L'écriture sur la feuille de cape me rappelle les vieux films finissant par l'inscription, dans une police similaire, "The End"...

Au toucher, je perçois un point dur à la jonction des deux premiers tiers.


Je le guillotine et l'enflamme lentement...

Je retrouve immédiatement une saveur d'amande et sur le bout de la langue des épices (pimentés). Bref, un départ franc et viril...









Le piment faiblira pour laisser plus d'espace à cette amande dominante, mais ne disparaîtra pas malgré tout. 

Un peu de cèdre est également perceptible...et le piment laisse sa place à des épices poivrées.






Notre petit corona s'arrondit et devient même crémeux...accompagné de pointes d'agrumes.
Je retrouve la sensation gustative des Cantuccini d'Italie que j'apprécie tant...



Passé la bague, je prends une claque...de puissance et je ne m'y attendais pas.

La combustion est parfaite, et le tirage un poil trop aisé.






Le final reviendra sur la domination de l'amande, et un léger arôme de café au lait.

Encore une belle réalisation, mon cher Abdel J. Fernandez...et dire que tu avais créé ce cigare pour toi au départ. 

Toutefois, j'ai quand même une préférence pour la version Maduro.



Cote : 39 / 50 (4-22-4-5-4)


mercredi 3 juillet 2019

CAO Flathead V19

Rick Rodriguez nous annonce le dernier né de la série Flathead, à  savoir le CAO Flathead V19.






Composition :

Cape : type Broadleaf Connecticut
Sous-cape : type Connecticut (Habano)
Tripe : Nicaragua et République dominicaine


Deux modules sont proposés :

  • CAO Flathead Camshaft V19 (5 1/2 x 50) — US$11.99 (boîte de 20 : US $239.80)
  • CAO Flathead Carb V19 (6 x 60) — US$12.99 (Boîte de 20 : US$259.80)

  • La production est limitée à 2350 boîtes de chaque module.





    dimanche 30 juin 2019

    Hoyo de Monterrey "Le Hoyo de Río Seco"

    Cigare cubain

    Longueur : 14 cm
    Diamètre : 2,22 cm (cepo 56)

    Cape, sous-cape et tripe : Cuba

    Civette : Maison Baelen (Juprelle - Liège)




    Prix : € 15,5


    La feuille de cape n'est pas des plus belles, plissées, mal tendues.

    Le remplissage est souple sur toute la longueur.

    Je le guillotine et l'enflamme lentement.






    Notre "Amoroso" (nom donné à ce format) démarre légèrement, sur des arômes torréfiés.

    Le tirage est un rien trop résistant. 

    Sur le second tiers s'ajoutent des arômes de noix.

    Sur la fin de ce second tiers on change de fruits secs...la noix devient de l'amande.

    Le dernier tiers se présente bien terreux et toujours très peu d'épices.






    J'ai passé un bon moment avec ce cigare, pas un "grand" cigare mais il m'a fait passer un bon moment. 


    Cote : 34 / 50  (4-20-3-4-3)

    mercredi 26 juin 2019

    Brussels Beer Project "Jungle Joy"






    La Jungle Joy, une bière avec de vrais morceaux de mangue et de fruits de la passion, mais sans ajout de sucre, sans arômes artificiels.
    Elle séduira par son coté gourmand et généreux et son incroyable fraîcheur.

    Loin d’être une bière fruitée comme les autres, les différents houblons balancent l’acidité des fruits avec une pointe d’amertume.  







    dimanche 23 juin 2019

    Rocky Patel "Edicion Unica, May 28th 2011"

    Cigare hondurien

    Longueur : 15,24 cm (6")
    Diamètre : 2,06 cm (cepo 52)

    Cape, sous-cape et tripe : Honduras

    Civette : Maison Baelen (Juprelle - Liège)




    Prix : € 10

    J'ai découvert ce cigare récemment dans la civette tenue par Renaud Baelen.
    Rocky Patel va-t-il me surprendre avec sa création ?


    votre rédacteur en compagnie de Rocky Patel



    La feuille de cape couleur "chocolat au lait" n'est que très finement nervurée.
    Le remplissage est assez souple, exception faite de la fin du premier tiers qui présente un point dur.

    A cru, les effluves me plongent...dans une ferme, au milieu du poulailler !

    Je le coupe ("v-cut") et l'embrase...








    Les premiers arômes perçus sont doux, des arômes de cacao finement poivrés.

    Le volume de fumée est impressionnant lors des premières bouffées mais faiblira par la suite.

    Ce Toro est doux, agréable...mais le poivre reprendra un peu de vigueur avant le second tiers.






    Ce second tiers apportera un délicieux goût de noisette sur fond boisé (cèdre).






    Le dernier tiers sera plus puissant, toujours sur des saveurs de noisette et de cèdre.


    Pour dix euros, ce cigare remplit bien son rôle...et m'a parfaitement rassasié.
    Je me réconcilie doucement avec le terroir hondurien.



    Cote : 38 / 50 (4-21-4-5-4)


    mercredi 19 juin 2019

    A.J.Fernandez "Días de Gloria"

    Abdel J. Fernandez nous propose désormais un nouveau label dans sa gamme déjà fort étendue de cigares nicaraguayens.







    En 2016, il avait déjà sorti ce label, mais il le relance cette année avec une nouvelle bague.
    Voici l'ancienne bague :






    Le nom "Dias de Gloria" fait référence à la période cubaine "pre-Castro". Mais vous vous en doutez, le tabac utilisé n'est pas issus de plantations cubaines…


    Les feuilles de tabacs sont malgré tout bien particulières...car cultivées et vieillies (parfois même plus de 7 ans) dans les 4 plus vieilles fermes (plantations) d' A.J. Fernandez : Finca los Cedros, La Providencia 1, La Lilia et La Soledad...au Nicaragua (faut-il encore le préciser?)





    4 modules sont disponibles :


    • Short Churchill (6"1/2 x 48) 16,51 cm x 1,9 cm
    • Robusto (5"1/2 x 52) 13,97 cm x 2,06 cm
    • Toro (6" x 56) 15,24 cm x 2,22 cm
    • Gordo (6" x 58) 15,24 cm x 2,3 cm


    Les prix sont situés dans la fourchette US$9 - US$12.


    Ces cigares sont roulés à Estelí (Nicaragua) dans la Tabacalera Fernandez factory.



      
    (ci-dessus : A.J. Fernandez)